EXPERIENCE D’ENCADREMENT DES TRAVAUX DE MEMOIRES DE MAITRISE : UNE HEUREUSE FIN !

Engagée depuis trois ans dans le système LMD et suivant les instructions du ministère en charge de l’enseignement supérieur, l’Université Libre du Burkina (ULB) a mis fin à la formation classique de Maîtrise par la programmation des dernières soutenances dans la seconde moitié du mois de juillet 2018.

Le Conseiller en formation de l’IACDI et enseignant à l’ULB depuis 2003, Dr Poussi Sawadogo, a eu la charge d’accompagner ses étudiants dans la défense de leurs travaux de recherche ce samedi 28 juillet 2018. Ils étaient six dont deux filles et quatre garçons.

Ouvrant la série, GoroHadiaratou a défendu « La contribution de la coopération suisse à la formation professionnelle non formelle (FPNF) au Burkina Faso ». Le jury composé de Dr Laurent Anicet Quenum, de Monsieur San Simon Coulibaly et de Dr Poussi Sawadogo ont jugé le document recevable. L’impétrante a eu la note de 15/20.

Intervenant en deuxième position, Zanga Thalyta Asmao Naye a jeté des « Regards croisés sur la politique étrangère dans les projets de société du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et de l’Union pour le changement (UPC) ». Devant le même jury que la première, elle a reçu la note de 17/20 pour la qualité de son travail.

En troisième position, Adeguérou Waliou Adéola a analysé « Les cent premiers jours de l’insurrection d’octobre dans les médias : le cas de Jeune Afrique ». Original, pertinent et délicat, son travail, apprécié par un jury composé de Dr Damien Damiba, de Monsieur Touré Ibrahim et de Dr Poussi Sawadogo, a été sanctionné par la note de 16/20.

FESPACO

       L’ULB reconnaît la valeur de 6 Etalons pour servir la paix et le développement

Devant le même jury, Ouédraogo Adam Boris a présenté « La coopération au développement : cas du transfert de connaissances à travers les échanges intellectuels et culturels entre la République de Chine (Taïwan) et le Burkina Faso ». Jugé de très bonne qualité, le document a reçu la note de 18/20.

La cinquième soutenance de la journée présentée par Drabo Yatoa Ben Ilias a porté sur « La contribution du Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) à la prise en charge humanitaire en Afrique de l’Ouest : le cas du Burkina Faso ». Le jury, composé de Dr Paulin Sanfo, de Monsieur Bourèma KI et de Dr Poussi Sawadogo, a jugé le travail recevable en lui affectant la note de 14/20.

Treminant en beauté, le même jury a reçu Kamara Abdul-Aziz qui a défendu « La diplomatie culturelle du Burkina Faso à travers les arts et manifestations culturelles : cas du FESPACO ». Travail hautement apprécié, l’impétrant a obtenu la note de 18/20.

Pour le Directeur de mémoire, après 62 travaux encadrés de 2005 à 2018 au niveau maîtrise en Relations publiques internationales (RPI) et en Sciences de l’information et de la communicatin (SIC), cette dernière journée est une heureuse fin.

Publicités

2 réflexions au sujet de “EXPERIENCE D’ENCADREMENT DES TRAVAUX DE MEMOIRES DE MAITRISE : UNE HEUREUSE FIN !”

  1. Félicitations aux impétrants pour la qualité de leur travail et doublement félicitations à vous pour la disponibilité et l’encadrement ayant aboutit à ces résultats.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s