EDITION SPECIALE SIFO 18 : L’IACDI ASSOCIE A UNE BELLE AVENTURE DE PARTAGE

Le dimanche 05 août 2018, le Directeur Général de l’Institut d’Accompagnement des Carrières Diplomatiques et Internationales (IACDI), Monsieur Zakaria Ouédraogo, a organisé, aux côtés du Président du Séminaire International de Formation de Ouagadougo, Dr Lassané Zongo, la séance d’échange sur la gestion des conflits, la négociation et la médiation de crise.

SIFO18 4

Une soixantaine de jeunes de divers horizons professionnels et académiques ont pris part à l’échange facilité par le Conseiller andragogique de l’IACDI, Dr Poussi Sawadogo. Durant 7 heures d’horloge, les séminaristes ont abordé les thérories des causes des conflits, les outils d’analyse des conflits, les feux de la négociation et le champ de la médiation. L’histoire de l’Oiseau Raja qui a sauvé le monde et la révolte des bovidés d’Amadou Hampâté Bâ ont servis d’exemples pour illustrer les différents points.

SIFO18 2

Très actifs, les séminaristes ont laissé libre cours à leurs imagination. Monsieur P. Cyrille Ouédraogo en s’inspirant des échanges, a partagé avec l’assistance l’histoire suivante :

« Trois personnes se réunissent autour d’un poulet à partager. Elles effectuèrent le partage mais chacun avait l’impression que l’autre avait eue plus. D’où la naissance d’un conflit.  Ainsi, un médiateur légitime et crédible fut impliqué pour gérer ledit conflit. Il procéda donc à une phase interrogatoire en demandant à chacun ce qui l’intéressait : le premier était intéressé par la tête et les pattes ; le second par les cuisses et enfin le troisième par le tronc. Chacun y a finalement trouvé son compte d’où la satisfaction donnant lieu au dénouement de la situation.

Leçon : nous croyons que ce qui nous fait plaisir l’est également pour l’autre, alors que chaque personne est singulière, unique. Nous n’avons donc  pas les mêmes envies. »

SIFO18

Dans la même lancée, Monsieur Diagnagdi Coulidiati a traitée du parabole de la bouteille à moitié consommée.

« Une bouteille de vin à moitié consommée était disposée sur une table. Et, il est demandé à deux personnes de rentrer dans la salle dont disposait la bouteille. La première personne,  à la sortie de la salle, suite à la constatation exclame : « la bouteille est déjà à moitié vide ». la seconde, elle, à sa sortie affirme. « La bouteille est encore à moitié pleines.

La leçon c’est que pour une même réalité, une même situation chaque personne a sa façon propre d’en apercevoir. Pour une même bouteille, la première personne a une perception négative de la bouteille. Alors que la seconde a une perception positive. »

SIFO18 1

Au regard de la satisfaction manifestée par les séminaristes, le SIFO et l’IACDI saluent le début d’un partenariat prometteur.

Zoomb-noogo SILMANDE, Analyste/IACDI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s